LES CACAHUÈTES

Dans un bus rempli de petits vieux en pélerinage à Ste-Anne de Beaupré, une mamie tapote sur l’épaule du chauffeur, et lui tend une bonne poignée de cacahuètes.

– Merci, j’avais un petit creux.

– Ça me fait plaisir.

Cinq minutes plus tard, elle lui en offre encore. Et encore. Au bout d’une dizaine de poignées, le chauffeur lui demande…
– Mais vos amis n’en veulent pas?

– Oui, mais voyez-vous, avec nos dents, on peut pas les mâcher. Y’a que le chocolat autour, qu’on aime…

loading...