Cet homme dit qu’il vit dans ce petit camping-car. Lorsqu’il montre l’intérieur, c’est juste génial!

Paul Elkins est un véritable globe-trotteur qui a davantage l’impression d’être à la maison quand il est ailleurs que lorsqu’il est chez lui. C’est pourquoi il recherche toujours des solutions alternatives et peu couteuses pour voyager avec le moins de choses et d’espace possible.

You Tube/Kirsten Dirksen

Tout d’abord, il a réaménagé sa camionnette. Dans le coffre du véhicule, il a installé un lit confortable et de nombreux compartiments soigneusement élaborés par ses propres mains.

You Tube/Kirsten Dirksen

Mais il savait qu’il pouvait s’en sortir avec beaucoup moins d’espace. Donc, pour se rendre à un festival de musique, il a construit un caravane-vélo dans laquelle il pouvait même cuisiner.

You Tube/Kirsten Dirksen

Mais même cette solution ne le satisfaisait pas entièrement, alors il s’est lancé sur un autre projet et cette fois-ci il a vraiment créé un chef d’oeuvre. Pour ce faire, il a mis la main (gratuitement) sur deux vieux panneaux publicitaires très légers.

You Tube/Kirsten Dirksen

Il les a coupés et les a reliés avec de nombreux câbles. Mais pour être sûr du résultat, le bricoleur a d’abord construit un modèle.

You Tube/Kirsten Dirksen

Ensuite, il a procédé à la construction de la base de son véhicule. Pour cela, il a utilisé des lattes en bois, que l’on trouve facilement à 90 centimes la pièce, et un vieux vélo. Il a acheté le vélo pour moins de 18 euros, mais Paul n’avait besoin que des roues pour y attacher la structure de lattes.

You Tube/Kirsten Dirksen

Après ça, il a pu attacher la base et les panneaux publicitaires ensemble.

You Tube/Kirsten Dirksen

Or, le véhicule est loin d’être prêt pour affronter tout type de climat. Afin de refermer toutes les ouvertures (et de rendre le tout plus beau), il a ajouté une bâche en plastique en guise de protection. Avec l’aide d’une peinture en spray, il a rendu l’apparence extérieure de son camping-car plus attrayante.

You Tube/Kirsten Dirksen

Et voilà ! Le camping-car, qui doit être le plus petit de tous les temps, peut enfin être attaché au vélo ! L’intérieur est bien isolé, ainsi Paul ne risque pas l’hypothermie.

You Tube/Kirsten Dirksen

Il a bien évidemment pensé à un espace de stockage. Des vêtements ainsi que les rudiments pour la cuisine sont stockés dans de petits meubles de rangement. Le camping-car dispose même de deux enceintes pour MP3.

You Tube/Kirsten Dirksen

Une fontaine d’eau froide est nécessaire. Il y assez d’espace pour stocker plusieurs litres d’eau pour cuisiner, boire ou laver. Un vieux moule à cuisson sert de lavabo. Ainsi, aucune goutte n’est gaspillée.

You Tube/Kirsten Dirksen

Non loin du lavabo, vous trouverez le coin cuisine qui dispose d’une plaque de cuisson. Des tôles d’acier inox ont été placés à cet endroit afin de protéger la structure de la chaleur générée par la plaque.

You Tube/Kirsten Dirksen

La camping-car a tout ce qu’il faut, à part des toilettes. Et c’est un poids plume puisqu’il pèse seulement 30 kg ! Coût total de la construction : 166 euros. Plutôt une bonne affaire comparé à ce que vous auriez payé pour un grand camping-car !

You Tube/Kirsten Dirksen

Retrouvez tous les travaux de Paul dans cette vidéo (en anglais) :

Paul a également pensé à la sécurité et a équipé l’arrière du camping-car de lumières réfléchissantes. Avec cette invention, il n’a pas dépensé beaucoup d’argent et il nous montre à tous qu’avec un petit budget, peu d’espace et quelques effets personnels, nous pouvons aller jusqu’au bout du monde. Bon voyage, Paul !

loading...